sábado, 21 de mayo de 2016

"Il était une fois au pays des musiciens..."

C'est à partir de la lecture de ce conte que les élèves de 2º grado de la Escuela 26 ont fabriqué leur propre modèle de tambour (qui est aussi une maraca).
                      


Bravo les enfants!

De même que l'hippopotame, les enfants ont fait de la musique au rythme de la chanson "Je suis l'hippopotame, moi je joue du tambour..."

Lili, le chef d'orchestre de cet album qui emmène les petits dans le monde magique de l'apprentissage du français.

 Ecole 26, 2ème année

Mme María de los Angeles Puzzo

martes, 17 de mayo de 2016

Une nouvelle aventure commence...

Merci et à bientôt...
Chaque pays a son Ministère d'Éducation, son système et ses règles... Cela arrive parfois que l'on choisit une date imprévue pour le concours d’enseignants. On en gagne et on obtient un poste titulaire...

C'est très bien! Mais on doit alors quitter de façon imprévue l'école où l'on a passé neuf belles années et connu tellement de moments de bonheur... C'est comme ça que l'année de travail à l'Ecole "República Francesa" s'est achevée assez en avance sur le calendrier scolaire (fin février-mi décembre, en Argentine).

Une grosse nostalgie à l'idée de quitter cette école. Du mal a laisser les élèves et à accepter que l'on ne change pas d'école à la rentrée prochaine mais tout de suite. "C'est la vie!" on dirait en France... 

Merci les enfants, vous qui avez partagé l'année dernière et une partie de celle-ci avec moi, merci pour votre fraîcheur, votre tendresse et vos efforts pour me supporter. Moi qui vous ai encouragés ("torturés" selon vous) à améliorer vos récits au passé, par exemple, toujours convaincue que vous en êtes bien capables et qu'il faut vous emmener au maximum de vos possibilités.

Bref, merci encore pour cette chaleureuse rencontre pour se dire "à bientôt". Merci pour vos petits mots, vos petits dessins. Vous me manquez beaucoup. 


Deux bonnes semaines sont passées... Bonjour nouvelle école: Escuela Nº12 "Dr. Montes Carballo". Ici le français est la seconde langue étrangère enseignée. En plus de l'anglais (introduit en 1º grado, à 6 ans), les élèves argentins apprennent le français à partir de 4º grado, à 10 ans. Il s'agit d'une "Escuela de Modalidad Plurilingüe francés segunda lengua". Notre Blog ne changera pas. Nous avons, en tout cas, l'occasion de montrer comment le français vit dans cette école. Me voilà, pleine de projets et de rêves pour cette nouvelle étape...

domingo, 1 de mayo de 2016

Le muguet du 1er mai.

On célèbre aujourd'hui la fête du travail
Connais-tu le muguet?
L'automne est installé en Argentine, tandis qu'en France c'est le printemps qui a commencé...  Là-bas, ces jolies fleurs en forme de petites clochettes commencent à éclore au mois d'avril: elles s’appellent "muguet". On les trouve dans les bois et les prairies de montagne...


La tradition du muguet et la fête du travail...

En 1560 le roi Charles IX reçut un brin de muguet en manière de porte bonheur. Il adora ce geste et l'année suivante il décida d'offrir aux dames de la cour un brin de muguet. Ces délicates fleurs sont devenues symbole de la chance pour l'année à venir. Plus tard, en 1889, le 1er Mai est devenu le jour de la fête du travail.
Offrir du muguet est devenu populaire le 1er Mai 1900. Ce jour-là toutes les femmes ont reçu du muguet à l'occasion d'une grande fête organisée à Paris. C'est ainsi que le muguet est devenu le symbole du 1er Mai.
Un brin de muguet parfumé, c'est un vrai bonheur.
En Argentine, on se dit tout simplement "feliz día" (Bonne fête). En France, tous les 1er Mai c'est une tradition de s'offrir un brin de muguet "porte-bonheur".


Pour en savoir plus sur cette fête


Source/fuente: elaboración propia


Bonne fête du travail à tous les professeurs de français