lunes, 17 de agosto de 2015

C'est grâce à vous que le monde est plus beau!!

Bonne fête des enfants!!!

En Argentine, comme dans plus de 60 pays au monde, on célèbre une fois par an les enfants et leurs droits. Ici , cette fête a lieu chaque année le troisième dimanche d’août et au cours des années est devenue une fête essentiellement commerciale

Le savais-tu?
Dans d'autres pays, comme la France, on célèbre le 20 novembre la Journée internationale de droits de l'enfantTous les enfants ont des droits et ce sont les mêmes pour tous, dans tous les pays. C'est alors une journée pour que ces droits soient respectés et que tous les enfants puissent grandir en paix.

¡Qué pasen un hermoso día y nunca dejen de soñar!


Source/Fuente: elaboración propia.
Sites consultées:
fr.wikimini.org
momes.net

miércoles, 12 de agosto de 2015

Le général José de San Martín: le grand libérateur argentin

Comme vous le savez et l'étudiez à l'Ecole, l'Argentine ne s'est pas libérée de trois siècles de colonisation espagnole en un jour. Entre la révolution du 25 mai 1810 et la déclaration de l'Indépendance, le 9 juillet 1816, nous avons connu six années de combats dans le vice-royaume de La Plata et un héros universellement connu et respecté: José de San MartínCe lundi 17 août, on commémore le 165 anniversaire de sa mort.

San Martín: la traversée des Andes


Voici des activités réalisées par Mme Sabrina Bolo et Mme Paola Capellaro "Escuela Nº7 Olegario Andrade": 

Le miracle1 de la statue du général San Martín
Au cours de la Seconde Guerre mondiale (du 1er septembre 1939 au 2 septembre 1945) Boulogne-sur-Mer a enduré2 des raids3 aériens et beaucoup d'attaques navales. Dans la nuit du 15 juin 1944, 300 avions ont largué 200 000 tonnes d'obus4 sur la ville. Toutes ces attaques cherchaient à affaiblir5 une base sous-marine installée à 200 mètres de la statue du Libérateur.
Comme d'habitude dans la région, les attaques étaient faites à haute altitude afin d'occasionner plus de dégâts6. Tout a été détruit dans le secteur près de la statue du général San Martín, sauf la statue de San Martín elle-même, bien que plusieurs bombes aient explosé autour. Les Boulonnais appellent cela le miracle de la statue de San Martín.

1-       Miracle : merveille, mystère, phénomène
2-       Endurer : souffrir, supporter
3-       Raids : incursions, attaques
4-       Obus : projectile, bombe
5-       Affaiblir : diminuer, détruire
6-       Dégât : ravage, détérioration, destruction



Mots- croisés: Biographie de San Martín

1)      José de San Martin est né les 25 février .....
2)      Il est né à .....
3)      En 1783, il est parti avec sa famille en .....où il a commencé sa carrière militaire dans le régiment de Murcia. En 1797, il est promu sous-lieutenant pour ses actions contre les soldats français dans les Pyrénées.
4)      En 1812, San Martín s’est embarqué vers Buenos Aires à bord de la frégate britannique George Canning, pour s’adhérer à la lutte pour l’.....américaine.
5)      En 1812, il a fondé avec José Matías Zapiola la ....., du nom du chef Lautaro, amérindien mapuche du Chili qui, au XVI siècle, avait résisté aux tentatives espagnoles de conquête.
6)      Le 12 septembre 1812, il s’est marié avec María de los ..... de Escalada.
7)      Sa fille est née le 24 août 1816, à Mendoza. Elle s’appelait ..... Tomasa de San Martín.
8)      En 1813, San Martín et ses soldats ont gagné la première et seule bataille en territoire argentin, la bataille de ....., à Paraná.
9)      Le 12 février 1817, à peines avoir traversé la Cordillère des Andes, les forces patriotiques ont vaincu les royalistes à la bataille de ....., garantissant l’indépendance du Chili.
10)  Il a participé à l’indépendance d’autres pays de l’Amérique Latine comme le Chili et le .....
11)  En 1822, il a voyagé à Guayaquil, Équateur, où il s’est réunit avec un autre grand libérateur de l’Amérique, .....
12)  Finalement, il est mort le 17 août 1850, en France, à ..... , à l’âge de 72 ans.


4
1





9


12
2



6


5

















3








8














10
















7


















11














 Solutions

Boulogne-sur-Mer, 1778, Mercedes, Simón Bolivar, Chacabuco, Yapeyú, Loge Lautaro, Espagne, Remedios, Indépendance, San Lorenzo, Pérou.



lunes, 10 de agosto de 2015

La gran posibilidad de seguir aprendiendo francés en la escuela secundaria

Después de siete años en la escuela primaria, el paso a la secundaria implica un cambio de establecimiento. 

Para contribuir a un recorrido educativo eficiente y articular el paso de la escuela primaria a la secundaria, el equipo de Coordinación de las escuelas plurilingües ha acercado a las familias la información relativa a la inscripción en las escuelas públicas en Lenguas Vivas, donde está garantizada la continuidad del aprendizaje del francés.

Como cada año, los alumnos descubren estas Escuelas a través de un intercambio con los alumnos de primer año de secundaria, en una jornada inolvidable...

¡Gracias a las cuatro escuelas que una vez más nos abrieron sus puertas! Los invitamos a compartir estas hermosas jornadas en imágnes...

Escuelas de Modalidad Plurilingüe: 

Coordinación general: Profesora Laura Castillo

Coordinación de francés: Profesora Mónica Vidal


Après sept ans au primaire, il est temps de changer d'Ecole... 

Comment assurer un parcours éducatif cohérent et efficient, et articuler le passage de l'école primaire au secondaire?

Les familles ayant reçu l'information nécessaire à l'inscription aux Ecoles municipales de la Ville de Buenos Aires, où on accentue l'apprentissage des langues vivantes, notamment le français; nos élèves des années supérieures ont découvert, comme tous les ans, ces institutions traditionnelles...

A travers le jeu et l'interaction, ce dispositif consiste à mettre en contact les enfants avec un nouveau monde et vise à favoriser la continuité de l'enseignement du français entre l'école primaire et secondaire, garanti dans ces Ecoles. 

Ainsi les quatre Ecoles "Lenguas Vivas", nous ont ouvert leur portes...

Voici ces belles journées en images...

Clic acá para obtener más información sobre las escuelas en Lenguas Vivas de la Ciudad de Buenos Aires.

Les élèves de l' Ecole 26 "Vedia de Mitre" découvrent l' "Escuela Normal Superior en Lenguas Vivas Juan Ramón Fernández"

Los alumnos de 6º y 7º grado  junto a sus profesoras de francés Corinne Benessiano y Gladys Campos.
On voulait tous rester dans cette belle Ecole...





Et toi? qu'est-ce que tu veux être plus tard?

On prend le goûter ensemble, avant de partir...

L'Ecole Nº 7 "Olegario Andrade" visite l' "Escuela Normal Superior Nº 1 en Lenguas Vivas Saenz Peña"

7 grado "A" y "B", junto a sus profesoras de francés Adriana García y Sabrina Bolo, en el emblemático Normal 1, dispuestos a compartir una tarde con los alumnos de primer año de la secundaria.
On a hâte d'arriver 

Prêts à connaitre ce superbe bâtiment...



Après plein d' activités ludiques il est temps de partager un goûter.

L'Ecole 3 "República francesa" va à l' "Escuela Normal Superior en Lenguas Vivas Sofía Spangenberg"

Los alumnos de 6º y 7º grado visitan a los alumnos de primer año de la "Escuela en Lenguas Vivas Spangenberg", junto a su profesora de francés, Madame Mercedes Ravera.

Merci pour cette chaleureuse bienvenue!


Les enseignants donnent le temps aux enfants de se mettre à l'aise avant de prendre la parole pour se présenter.





Curieux et enthousiastes, les élèves participent à divers activités ludiques.

L'Ecole Nº 19 "Galicia" à l' "Escuela Normal Superior Nº 2 en Lenguas Vivas Mariano Acosta"

La experiencia de los chicos de 6º y 7º grado con sus pares de primer año de secundaria de la Escuela Mariano Acosta y su profesora de francés, Eleonora.



Des jeux brise-glace pour encourager les enfants à parler.



 Très gentils, les assistants nous ont permis de découvrir le labo des sciences.